Valentine SIBONI
01/07/1987
valentine@siboni.eu
+33622721019
+32488825856
works and lives in Paris and Brussels

Entrée
Entrance

LA COMPLAINTE DU CHASSEUR
les balises

Durée de la performance : 1'00'00

Cette performance et son installation ont eu lieu le 10 septembre 2016 au Musée d’Art Moderne André Malraux au Havre, lors de L’événement Ballades Parallèles → see the sea organisé par Le Cabaret Hors Champ et sur une invitation de Marie Bazire.
Ce projet a beneficié d'un soutien de la région Normandie.
crédit photo : Félix Ramon, Théodora Barat

La ballade --> ICI

La complainte du chasseur est le récit d’une mise en film, de la domestication du monde via sa capture audiovisuelle. Le chasseur narre sa tentative de transmettre ce qu’il trouve dans l’expérience de sa balade. Le chasseur sélectionne et tue sa proie en l’extrayant de son milieu “naturel”. Il la cadre et la garde. Il la trie parmis d’autres choses et la montre.
La proie est domestiquée à l’usage des autres et par ce biais, ils lui donnent un sens, un élément de leur langage.

La performance est divisée en 3 temps.
Rec est le temps de la capture, du tournage. C’est celui où l’on a pas tout à fait de recul sur les choses, c’est le temps de l’expérience. C’est là qu’on trouve la proie.
Play ou Lecture est celui de la projection et du récit. C’est la recollection de l’expérience et sa transmission à l’autre. C’est là qu’on montre la proie.
Veille est là où l’histoire se termine, la disparition aux yeux de l’image. On enterre la proie tout en indiquant l’emplacement.


chasseurproie